Faire face aux maladies graves

22/10/2015

  
maladies-graves

Les résultats d’un sondage de la Ligue contre le Cancer montrent combien les dépenses liées au traitement du cancer peuvent bouleverser l’équilibre budgétaire d’une famille.

Lorsque « la prise en charge à 100% par la sécurité sociale » est évoquée, il faut comprendre que les dépassements d’honoraires de chirurgiens, les forfaits, prothèses et autres pertes de revenus, ne sont pas systématiquement pris en charge.

A la question de savoir comment font les patients face à ces dépenses imprévues, ces derniers déclarent utiliser leurs économies (75%), demander de l’aide financière à la famille proche (23%), ou même, contracter un crédit (9%).

59 % des malades déclarent subir une baisse de revenus : de plus d’un quart pour 43 % d’entre eux.

Vérifiez ce que votre mutuelle vous rembourse au-delà de la prise en charge à 100% par la Sécurité Sociale dans les cas de longues maladies.

Des solutions d’assurance existent pour vous donner les moyens matériels et financiers de faire face à ces maladies graves : elles vous versent un capital libre d’utilisation, bienvenu pour faire face aux baisses de revenus…

Faire face aux maladies graves>
  
Faire face aux maladies graves fb-xfbml-state="rendered">